augmenter les défenses naturelles

Augmenter votre système immunitaire naturellement : comment faire ?

En cette période d’actualité chargée, vous vous demandez peut-être comment faire pour augmenter votre système immunitaire ? Vous avez peut-être le nez bouché ? Vous êtes souvent fatigués ? Ou bien encore vous contractez fréquemment des infections ? Tous ces petits signes peuvent être ceux d’une faiblesse de votre immunité. Elle est très importante, car c’est elle qui va vous protéger des bactéries, des maladies et des différents virus. C’est sans doute la meilleure barrière contre le Covid 19 actuellement, en plus bien sûr d’appliquer les gestes barrières préconisés par le gouvernement. C’est à dire : se laver les mains, se tenir à distance, éternuer ou tousser dans son coude notamment. Alors comment booster un système immunitaire faible de manière naturelle ? Je vais vous donner quelques conseils sur ce vaste sujet passionnant qu’est notre corps.

Conseil n°1 : prendre un supplément de vitamine D

augmenter le système immunitaire

Cette vitamine est cruciale pour augmenter votre système immunitaire. Et pourtant elle est souvent sous estimée. Faire constater son taux par prise de sang n’est pas remboursé par la sécurité sociale et il vous en coûtera une dizaine d’€uros. Aujourd’hui on estime que la majorité de la population française et européenne souffre d’un déficit en vitamine D. Et pourtant, selon une étude du magazine Nature la première défense de notre organisme ne serait activée que lors de la présence de vitamine D !

La vitamine D est apportée par le soleil, mais en hiver il n’est jamais assez haut et assez fort pour représenter l’unique source d’apport à notre corps. Vous trouverez aussi la vitamine D dans l’alimentation, notamment l’huile de foie de morue qui est celle qui en contient le plus, mais aussi dans les sardines ou maquereaux, qui apportent également de bons oméga 3 nécessaires à une bonne santé.

En hiver, il est crucial de se complémenter en vitamine D si vous n’habitez pas sous les tropiques ! Les dosages préconisés en France sont actuellement trop bas pour avoir un quelconque impact sur l’augmentation de votre système immunitaire. Il faut prendre en moyenne 4000 UI par jour. Préférez là sous forme de gouttes. 

La vitamine D la plus efficace est la D3 d’origine animale. Pour les vegans, vous pouvez également trouver de la D3 d’origine végétale grâce au lichen boréal. Privilégiez toujours la version en gouttes. Versez l’équivalent de 4000 UI en gouttes sur votre nourriture juste avant le repas et après l’avoir chauffée.

Conseil n°2 : réduire son stress

Souvent plus facile à dire qu’à faire ! Pourtant l’anxiété et le stress peuvent faire descendre notre immunité, et ainsi laisser votre corps victime des virus et bactéries qui traînent. Reprendre le contrôle de son mental est très important ! Pour cela, vous pouvez faire de la méditation, du yoga ou de la sophrologie ! Utilisez n’importe quelle activité qui vous fait du bien pour aider votre esprit à se défaire du stress, et des pensées qui l’envahissent de manière négative.

Le stress touche près de 90 % de la population française selon plusieurs études. Son impact sur la santé est connu depuis longtemps : il ralentit le système immunitaire et donc freine la possibilité de guérir face à une maladie ou à un virus. En revanche il accélère aussi les possibilités de contracter un rhume par exemple. Les personnes stressées ont deux fois plus de chances d’être infectées selon une étude clinique.

Autre idée de réduction du stress : rire, réputé pour être bon pour la santé morale et physique. Pour rire et se détacher de l’actualité difficile, vous pouvez regarder le sketch de votre humoriste préféré sur internet, lire et raconter des blagues, ou regarder une comédie devant la télévision ou Netflix.

Conseil n°3 : pratiquer une activité physique.

Le sport a déjà des bienfaits largement reconnus sur le poids et sur le corps. Mais l’activité physique permet non seulement de réduire votre poids, vous aider à mieux dormir, mais aussi à augmenter votre système immunitaire. En cause : les endorphines libérées lors de la pratique. Le secret reste dans la pratique d’une activité physique régulière et modérée. Les exercices trop intenses auront en fait l’effet inverse. Et ils pourraient même être la porte d’entrée à l’arrivée de microbes et de virus dans l’organisme.

En ces temps de coronavirus, difficile de sortir de chez soi alors que les consignes sont plutôt au confinement. Donc exit les longues balades. Si vous habitez à la campagne, vous pouvez tout de même sortir en forêt. Vous ne devriez pas rencontrer une multitude de gens sans pouvoir vous tenir à un mètre de distance de chacun. 

booster ses défenses immunitaires

Vous pouvez bouger plus simplement : faire le ménage, ou du jardinage chez vous ! Si vous avez un extérieur, vous pouvez aussi faire de la corde à sauter par exemple. À domicile, vous pouvez également sauter sur place ou pratiquer des exercices d’intensité modéré grâce à des programmes en ligne. Il y a l’embarras du choix, et énormément de contenu disponible gratuitement sur youtube pour pouvoir bouger à la maison. 

Conseil n°4 : Soigner vos intestins avec une alimentation adaptée 

Ce n’est pas un secret ici : l’alimentation est souvent, très souvent la clé ! Celui que l’on surnomme notre deuxième cerveau aime qu’on le chouchoute. Notre estomac et nos intestins sont fragiles et ont besoin d’une alimentation saine. 
 
Si les intestins sont mis à mal par une alimentation déséquilibrée, cela peut donner lieu à des douleurs inflammatoires, et une faiblesse de l’immunité. Pour les aider à mieux fonctionner, on peut consommer des pro biotiques. C’est à dire des aliments fermentés et non pasteurisés. Dans cette catégorie, vous trouverez les pickles, le kéfir de fruits ou encore le miso par exemple. Le plus connu étant sans doute le yaourt ! Si vous choisissez ce dernier, assurez vous d’en prendre un sans produits laitiers, qui pourraient avoir l’effet inverse ! Les probiotiques sont de bonnes bactéries : elles sont utiles pour notre microbiote intestinal qu’il faut parfois renforcer.
 
La flore intestinale est vraiment au cœur du système immunitaire. En consommant des fruits et des légumes tous les jours, vous entretenez déjà une bonne base. Pour améliorer le système immunitaire en période critique, vous pouvez aussi réduire le sucre surtout s’il est raffiné, et augmenter la part de fibres, c’est à dire, les légumes, les fruits, mais aussi les légumineuses ou les céréales comme le riz basmati semi complet.
 

Conseil n°5 : Penser a la vitamine c et au zinc 

La vitamine C est en général insuffisante dans la plupart des régimes alimentaires européens. Vous en avez plus besoin si vous êtes dans une zone déjà polluée ou si vous fumez. Le cas le plus grave lié à ce manque est le scorbut, une maladie qui se traduit par une très grande fatigue, des douleurs articulaires, et dans sa forme la plus grave, un déchaussement des dents, mais aussi des hémorragies, et la mort.

Le manque de vitamine C peut aussi entraîner, dans des cas bien moins graves, des inflammations mais aussi affaiblir le système immunitaire. Par conséquent, si l’on augmente son apport en vitamine C il est tout à fait possible d’obtenir l’effet inverse, et ainsi mieux résister aux virus. Là encore la vitamine C se trouve dans les fruits et légumes, comme dans le cassis, le kiwi ou le brocolis. 

Si vous souhaitez vous supplémenter, vous pouvez utiliser de la vitamine C dite classique, en comprimés par exemple. Pas besoin de dépenser plus dans les vitamines C dites « liposomales » dont l’effet supérieur sur la santé n’a pas été prouvée.

En ce qui concerne le zinc, vous pouvez consommer des aliments qui en contiennent naturellement comme le crabe, les huîtres ou encore les lentilles et les graines de courge. Là encore vous pouvez choisir de vous supplémenter pour augmenter votre système immunitaire de manière temporaire par exemple, pendant cette crise, et de manière générale pendant l’hiver.

augmenter système immunitaire

Conseil n°6 : Penser aux pouvoirs bénéfiques des plantes

Il y a notamment une plante reconnue pour aider à améliorer le système immunitaire, c’est l’échinacée, de son nom latin : « echinacea purpurea ». Une plante utilisée surtout au XIXème siècle en Amérique du Nord, justement pour stimuler l’immunité. Vous pouvez l’utiliser notamment pour des infections ORL, mais aussi pour des symptômes grippaux et des infections des voies respiratoires, comme c’est le cas ici avec le coronavirus. L’échinacée est disponible sous de multiples formes, notamment en infusion, en capsules ou encore en teinture mère.

Deux autres plantes que vous pouvez utiliser : l’arbre à thé et le ravintsara. Vous les trouverez facilement sous forme d’huile essentielle. C’est d’ailleurs leur forme la plus connue. L’arbre à thé cultivée par les aborigènes en Australie est reconnue comme un antiviral puissant, capable de lutter contre de nombreuses formes d’infections, qu’elles soient d’origines virales ou bactériennes. Vous pouvez par exemple l’utiliser en dilution dans vos produits ménagers. Quant au ravintsara, qui pousse à Madagascar et en Chine, ses propriétés sont anti bactériennes, anti virales et renforcent l’immunité. Appliquez une goutte diluée dans un peu d’huile végétale sur les poignets et sous la plante des pieds. Vous pouvez aussi en prendre une goutte diluée dans une cuillère à café de miel, ou sur un comprimé neutre. Attention pour les huiles essentielles, évitez sur les enfants et les femmes enceintes.

Le thym est également un allié pour votre système immunitaire, grâce à la vitamine A qu’il contient. Il peut être utilisé sous de nombreuses formes : en cuisine, mais aussi sous forme d’infusion notamment en cas de rhume. Le thym est également très puissant sous la forme d’huile essentielle à utiliser sur un comprimé neutre, ou une cuillère à café de miel. Vous pouvez aussi lui associer de l’origan reconnu pour lutter contre les épisodes infectieux.

Conseil n°7 : Ne pas négliger le repos

Avoir un mauvais sommeil peut faire baisser votre immunité. Une simple nuit blanche peut faire chuter drastiquement votre système immunitaire selon une étude anglo-néérlandaise. Cela créer un chaos pour l’organisme qui n’apprécie pas du tout. Et le laisse plus vulnérable aux infections de toute sorte. Les chercheurs de cette étude ont observé des globules blancs beaucoup plus présents après une nuit blanche qu’en temps ordinaire.

Dès lors, il est très facile de comprendre pourquoi être reposé est un critère pour être en bonne santé avec un système immunitaire au top ! La nuit est le moment où notre corps se répare, notre peau se régénère : un manque de sommeil met à mal ce dispositif. Et après avoir contracté un virus, si vous êtes fatigué il vous sera plus difficile de bien récupérer. Ne négligez pas une bonne nuit de sommeil réparatrice. Et bienfaisante pour votre corps ! 

Aujourd’hui la majorité des français dorment peu. Sachez qu’en moyenne on a besoin de 8 h de sommeil, même si cela peut varier d’une personne à une autre de 6 à 9 heures. Bien dormir est donc essentiel non seulement pour éviter de choper un virus, mais aussi pour bien récupérer après avoir été infecté. Alors n’hésitez pas à vous coucher tôt et à dormir plus tard le matin !

 

Vous avez désormais les clés en mains pour augmenter votre système immunitaire de façon naturelle. Avec pour objectif de passer si possible à travers les mailles des virus. Ou essayer de réduire les impacts qu’ils pourraient avoir sur votre santé. N’hésitez pas à utiliser des compléments alimentaires, que ça soit pour la vitamine D qui le nécessite mais aussi pour la vitamine C. Vous pouvez également consommer de la propolis sous forme de goutte. Elle est aussi connue pour booster l’immunité. Ou encore consommer des noix du Brésil riches en sélénium, qui joue un rôle majeur dans l’immunité, mais aussi réduit les infections.

Et vous, quelles sont vos astuces pour booster votre système immunitaire de façon naturelle ? 

4 réflexions sur “Augmenter votre système immunitaire naturellement : comment faire ?”

  1. Ping : Virus de l'hiver : les combattre avec les huiles essentielles -

  2. Ping : Bien dormir : 9 conseils pour un sommeil de qualité -

  3. Ping : Comment bien choisir vos fruits et légumes : 4 conseils -

  4. Ping : Sept idées pour lutter contre l'anxiété pendant la période de confinement -

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :