Qui suis-je ?

Hello et bienvenue !

Je m’appelle Marina Champagne et j’ai décidé de créer ce blog après avoir changé d’alimentation et de mode de vie en général pour aider d’autres personnes qui souffrent de douleurs chroniques comme moi, à prendre soin d’elles, à reconnecter leur corps à leur mental, afin de retrouver bien-être et vitalité au quotidien !

Pendant longtemps j’ai refoulé mes émotions parce que selon mes croyances, les laisser parler c’était être « faible ». Je n’écoutais pas mes douleurs physiques pour la même raison. Je crois que cela vient non seulement de mon éducation, mais aussi de ce que la société nous fait croire qui est bon pour nous. Aller plus vite, plus loin… Lorsqu’on a mal quelque part, on va chez le médecin, on prend un médicament et on oublie. 

 

Plus jeune j’avais des migraines insupportables, à me taper la tête contre les mures – littéralement ! Je m’imaginais la tête en sang et me disait que ça enlèverait de la douleur ! Alors bien évidemment je ne me suis jamais ouvert le crâne pour vérifier. Mais à cette époque de ma vie, lorsque j’avais une vingtaine d’années, les migraines violentes avec nausées, et vomissements, c’était très régulier. Je dirai une par semaine environ.

Aucun médecin n’a jamais vraiment cherché la cause, et à cette époque bien évidemment moi non plus.  

mal de tête

J’avais appris à reconnaître l’arrivée d’une crise et je prenais des triptans, des médicaments utilisés pour traiter les cas aigus de migraine. 

J’ai poursuivi ma vie sur ce chemin, en prenant des médicaments à chaque fois que j’avais une migraine. Lorsque je tombais malade, je repoussais le moment d’aller chez le médecin car je me disais que ce n’était pas grave et que ça finirait bien par passer. 

Tout a basculé en octobre 2018. Je fais une violente crise de panique lors d’une attraction dans un parc. Je me retrouve avec une névralgie de l’ensemble du côté droit de mon corps. En gros, des fourmillements non stop 24 heures sur 24 ! C’est très douloureux, et ça dure plusieurs semaines !

Je fais des examens et le verdict tombe : une légère arthrose aux cervicales. Elle viendrait de divers accidents de voiture, dont un coup du lapin que j’ai eu ces dernières années. 

Marina Champagne

Je suis une personne optimiste malgré tout, alors même si je sais que l’arthrose ne se guérit pas, je me dis qu’il doit y avoir des solutions tout de même. Alors je me plonge dans ce que je sais faire de mieux : la recherche d’informations. Journaliste depuis plus de 15 ans chercher l’info a toujours été « mon truc ». 

À l’époque pourtant, tenir assisse devant un ordinateur était très compliqué ! 

Les douleurs chroniques s’installent, et les thérapeutes que je consulte me disent d’ailleurs que ce n’est sans doute pas forcément lié à mon arthrose cervicale. Il s’avère aussi que j’ai une différence des membres inférieures, mais que je ne serai pas née avec, mais plutôt induite par moi même, et ma posture depuis des années ! Mais ça je ne l’apprends qu’un an plus tard en consultant en médecin du sport avec vision holistique.

Pour soulager les douleurs, j’ai testé beaucoup de choses. Et notamment en médecine dite « alternative » : l’ostéopathie, l’acupuncture, la naturopathie, l’aromathérapie, la micro kinésithérapie, l’auriculothérapie… J’adore expérimenter, et tester, et je suis ici pour te livrer ce qui a marché pour moi !

Mes expérimentations m’ont amené à arrêter les produits laitiers et le gluten, même si pour ce dernier, j’en consomme encore un peu pour éviter justement d’être réellement allergique. Je cuisine donc beaucoup, c’est pourquoi tu trouves des recettes sur le blog. 

Ce que ça a changé pour moi ?

  • la perte de plusieurs kilos
  •  des migraines beaucoup moins présentes (très rares aujourd’hui)
  •  une énergie grandement multipliée
  • aucune envie de dormir après le repas du midi
  •  une plus grande écoute de mon corps et de mes besoins
  •  un sommeil bien plus qualitatif
huiles essentielles

J’ai aussi appris à écouter les signes de mon corps, et à prendre soin de moi.

Je marche beaucoup plus qu’avant, je me suis mise au yoga, à la méditation, je pratique aussi la cohérence cardiaque. 

Aujourd’hui je crois que ce que l’on met dans notre corps est notre première médecine. Que ça soit par l’alimentation bien sûr, mais aussi par nos pensées. Penser des choses positives, ressentir des émotions qui font du bien, c’est hyper puissant, et permet aussi d’aider à guérir !

Ma mission aujourd’hui est tout naturellement d’accompagner toutes les personnes atteintes de douleurs chroniques à apprendre à prendre soin d’elles, à reconnecter leur corps et leur mental, afin de retrouver bien-être et vitalité !

Si tu en veux plus, tu peux aussi me suivre sur les réseaux sociaux, Facebook et surtout Instagram ou je partage aussi mes découvertes, et quelque fois mes coups de gueule. 

À notre santé !

Marina.

Crédit photo : Gwendoline H 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :