lutter contre l'anxiété

Sept idées pour lutter contre l’anxiété pendant la période de confinement

C’est un moment difficile que nous traversons. Un moment propice à l’anxiété. Vous sentez vous stressé face à cette actualité débordante ? Peut-être même parfois avez-vous mal au ventre ? Certains d’entre vous ont peut-être paniqué à l’annonce de ces mesures de restrictions ? Aimeriez-vous désormais retrouver un esprit plus calme ? Lutter contre l’anxiété pendant le confinement semble essentiel : pour ne pas sombrer dans une sinistrose ou une déprime passagère, qui serait mauvaise pour le mental, mais aussi pour le physique. Le stress et l’anxiété ayant des répercussions sur notre système immunitaire.

Il est normal de se sentir anxieux, dans la majorité des cas, il ne s’agit que d’une anxiété dite « passagère » qui nous met en garde contre un danger immédiat (en l’occurrence ici le virus, et la possibilité d’être contaminé et de contaminer sa famille). Mais l’anxiété peut aussi causer des crises de panique par exemple.

J’espère que ces quelques conseils vous seront utiles pour vous aider à lutter contre l’anxiété pendant le confinement d’une manière un peu plus sereine. Je n’ai bien sûr pas toutes les réponses, et je n’ai jamais prétendu les avoir. Je réfléchis chaque jour en revanche comment je pourrais vous apporter mon aide à ma façon. Nous sommes tous dans le même bateau, il est important – plus que jamais – de se soutenir !

Je vous propose donc ici sept idées pour essayer de lutter contre l’anxiété due au confinement et à la propagation du Coronavirus Covid-19.

1- Prendre le temps de respirer

C’est un conseil basique sans doute ! Mais la respiration est la première porte d’entrée à la sérénité. D’ailleurs de nombreuses techniques s’appuient sur la respiration, c’est le cas par exemple de la méditation, de la sophrologie, ou même du yoga ou l’on doit apprendre à respirer d’une façon bien particulière. Savoir utiliser sa respiration est donc un moyen brillant et judicieux pour lutter contre l’anxiété et le stress pendant le confinement. 

La respiration dite « abdominale » est celle qui fonctionne le mieux. Inspirer longuement, expirer longuement, plusieurs fois d’affilée, cela détend automatiquement votre corps et votre esprit. Vous pouvez par exemple pratiquer la cohérence cardiaque reconnue pour réduire le stress pendant 5 heures. La cohérence cardiaque est simple : on inspire 5 secondes on expire 5 secondes, le tout pendant une durée de 5 minutes, pour obtenir un effet d’une durée de 5 heures. C’est pour cela qu’il est souvent recommandé de faire 3 exercices de cohérence cardiaque dans la journée.

La cohérence cardiaque est aussi connue pour aider à améliorer la concentration, diminuer l’hyperactivité, et améliorer la tolérance à la douleur. Des phénomènes que vous pourrez observer au bout d’une dizaine de jours de pratique environ. Mais même en pratiquant une fois par jour, vous ressentirez les bienfaits ! Donc première étape pour lutter contre l’anxiété : on R-E-S-P-I-R-E 

2 - Faire du sport chez soi

réduire l'anxiété

Pourquoi le sport est un bon moyen pour réduire son anxiété ? Tout simplement parce que l’on fait du sport, notre corps sécrète des endorphines, qui sont désormais considérées comme les « hormones du bonheur ». On connait l’effet « euphorisant » des endorphines : elles provoquent un sentiment de bien-être très bon pour la santé physique et mentale, à l’opposée de l’anxiété.

C’est pour cela, que même si l’on est enfermés en ce moment, il est essentiel de maintenir une activité physique ! Que vous décidiez de vous mettre au jogging (qui à l’heure actuelle est toujours autorisé, du moment que vous êtes seuls) ou que vous décidiez de pratiquer un peu de yoga ou de faire une séance de HIIT. Le HIIT signifie en anglais  » en anglais High Intensity Interval Training ». Il s’agit en fait d’un entraînement en intervalles de haute intensité mais sur une courte durée, en général 20 à 30 minutes max.

Si vous avez la chance d’avoir un vélo elliptique chez vous, c’est aussi un excellent moyen de poursuivre votre sport à domicile. Le yoga est aussi souvent cité pour réduire le stress et l’anxiété, car il conjugue activité physique modérée et respiration, deux atouts pour se sentir bien dans son corps et dans sa tête ! Lors d’un cours de yoga collectif, une session méditation est aussi associée à la pratique, ce qui renforce cette sensation d’apaisement. 

S'initier ou poursuivre la méditation

La méditation est une autre des solutions naturelles que vous pouvez implémenter de suite dans votre quotidien. Surtout qu’avec le confinement il est plus facile de prendre du temps pour soi. De mon côté j’essaie de pratiquer une méditation guidée par jour, soit le matin, soit le soir. Bien entendu, comme le sport, ou la cohérence cardiaque, la méditation n’est pas une solution miracle, mais c’est un moyen de plus pour relâcher les tensions et se sentir mieux, moins stressé et ainsi mieux lutter contre l’anxiété pendant cette période particulière de confinement.

L’idée de la méditation est d’arriver petit à petit à vider son esprit. Lors d’une méditation guidée, on essaie de focaliser notre mental sur des pensées positives… L’idéal serait de pratiquer au moins 30 minutes par jour afin d’entraîner votre esprit. En cette période, c’est sans doute plus facile. Mais en temps normal, pratiquer même 10 minutes le matin peut aider à passer une bien meilleure journée. La méditation est aussi une invitation à s’accepter et à accepter de lâcher prise sur des situations que nous ne pouvons pas contrôler, comme c’est le cas ici, avec le Coronavirus.

4 - Oublier le trop plein d'informations

Si vous êtes déjà anxieux d’attraper le Covid-19, d’être contaminé ou de contaminer une personne de votre famille, regarder sans cesse la télévision ne va pas arranger les choses. Les informations traitent rarement de bonnes nouvelles. En tant que journaliste je vous le dit : on ne parlera jamais des trains qui arrivent à l’heure. Enfin si, imaginons que pendant un mois il n’y a pas de train alors oui, le premier à nouveau en service deviendra une information… C’est « l’inhabituel » qui devient information. Peut-être que c’est pour ça que les médias sont souvent accusés de ne relayer que du négativisme… Malheureusement j’adorerai donner de bonnes nouvelles et j’en donne lorsqu’il y en a : baisse du chômage par exemple, mais il faut avouer que les « bonnes nouvelles » vont rarement de paire avec l’actualité.

D’où ma recommandation de ne pas trop allumer la télévision, la radio, ou lire les médias en ligne en cette période de confinement si vous êtes déjà stressés de base ! Vous risquez bien de n’y voir que des chiffres : hausse du nombre de cas chaque jour en France avec une augmentation du nombre de morts, et c’est un cercle vicieux : cela va encore plus vous rendre anxieux ! Alors tenez vous éloigné des sources d’information pendant quelques temps… C’est une sage décision afin de lutter contre l’anxiété.

S'entourer virtuellement

C’est un fait désormais : nos déplacements sont limités au minium, et il est interdit de voir ses proches, que ça soit sa famille ou ses amis. La solution ? Continuer à se parler et à se « connecter » les uns aux autres de manière virtuelle ! Ce ne sont pas les moyens qui nous manquent dans notre société moderne.

 

lutter contre l'anxiété

Plusieurs choix s’offrent à vous : vous pouvez passer des appels à votre famille. Nous manquons souvent de temps pour le faire, donc c’est le moment parfait pour prendre des nouvelles de vos proches, que ça soit votre papi ou votre cousin. Il y a bien-sûr aussi les e-mails pour ceux qui habitent très loin. Mais vous pouvez aussi utiliser le téléphone grâce aux applications comme WhatSApp.

À l’écrit, il est aussi possible de s’écrire via les messageries instantanées des réseaux sociaux, que ça soit Instagram, ou celui de Facebook qui vous permet aussi de faire des appels en visio conférence. Pourquoi ne pas organiser une petite réunion familiale virtuelle ou un apéro entre amis par téléphone interposé ? C’est une bonne solution pour ne pas rester seul et isolé si vous vivez seul, et passer du temps virtuel avec vos amis ou votre famille.

6 - Pratiquer la gratitude

La gratitude qu’est ce qu’est ? C’est selon moi notre capacité à apprécier et profiter de ce que l’on a déjà. L’idée est qu’au lieu de nous focaliser sur ce qui nous manque actuellement, c’est de penser à ce que nous avons la chance d’avoir. Dans le cas bien précis de se confinement au lieu de se focaliser sur le fait qu’on ne peut pas sortir (= ce que l’on a pas) on peut se focaliser sur le fait d’être en bonne santé, d’être en vie, ou de pouvoir manger par exemple (= ce que l’on a).

La gratitude c’est donc se centrer sur ce qui est réellement important pour nous. En quoi pouvez-vous être reconnaissant aujourd’hui ? Qu’est ce que vous appréciez aujourd’hui et qui vous remplit ? Vous pouvez par exemple penser aux personnes qui vous entourent, au fait de pouvoir continuer à vivre, même en étant enfermé chez vous, ou encore au fait de pouvoir voir et sentir les mets, et les odeurs que le monde nous offre. La gratitude est illimitée dans le sens ou chacun, chacune d’entre nous sera reconnaissant pour des choses bien différentes.

Pour ma part, je suis reconnaissante de pouvoir écrire librement ici, d’avoir tous les jours de quoi me nourrir sainement, d’avoir deux chats en bonne santé, ou encore d’avoir une famille et des amis exceptionnels.

7- Aider les autres

Je crois que cette période de confinement est vraiment propice à l’entre-aide. Même si nous ne pouvons pas techniquement nous réunir, il est encore possible d’aider les autres de nombreuses manières.

Vous pouvez toujours aider une personne âgée qui ne peut plus se déplacer en lui proposant de lui faire les courses et les déposer chez elle. Attention cela devra être fait en tenant en compte toutes les précautions nécessaires, et les gestes barrières. L’idéal serait de lui déposer les courses sans la voir, afin d’éviter toute contamination.

Proposer un service en ligne. Vous êtes forcément doué pour quelque chose : jouer de la guitare, enseigner la méditation ou même coudre des masques pour le personnel hospitalier qui en manque. Les solutions pour aider les autres se trouvent dans la créativité.

Voilà mes sept idées pour vous aider à lutter contre le stress et l’anxiété pendant cette période de confinement, totalement inédite. C’est la première fois que nous sommes obligés de rester chez nous, que nos déplacements sont limités, et comme toute équation inconnue, elle est synonyme de peur… C’est normal. Tout le monde l’est en ce moment. 

On se pose tous des questions : va t-on réussir à enrayer cette pandémie ? Combien de personnes vont être infectées ? Combien de temps le confinement va t-il durer ? Toutes ces informations sont actuellement inconnues. Personne n’est capable de le dire, personne ne peut prédire le futur. L’essentiel est de nous concentrer sur le présent, et de vivre du mieux possible en cette période difficile. J’espère que ces quelques idées auront pu vous donner des pistes afin d’apaiser votre mental.

Dites-moi en commentaire ce que vous faites actuellement pour ne pas céder à la panique et laisser l’anxiété de côté.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :