bien manger sans gluten pendant le confinement

Bien manger sans gluten pendant le confinement : 5 astuces

Avez-vous des baisses de moral depuis le début du confinement ? Est-ce que vous avez eu des compulsions ? Des envies de sucre ? De vous jeter sur n’importe quoi y compris des biscuits ou des pâtes avec du blé ? Je vais vous guider pour pouvoir continuer à bien manger sans gluten pendant le confinement !

J’ai eu moi-même une phase ou j’ai eu beaucoup envie de me jeter sur les gâteaux (toujours maison et sans gluten quand même !). D’un coup une plus grosse envie de sucré alors que d’habitude je ne suis pas spécialement un bec sucré ! Je ne ressens en tout cas pas de besoin particulier autour du sucre en temps « normal ». Eh bien là je ne vais pas vous mentir, le début du confinement a été difficile. 

Sans doute lié à la peur pour certains de mes proches. Peur qui heureusement aujourd’hui est derrière moi. Si vous êtes toujours dans cette émotion de peur, c’est okay. C’est humain, je vous invite alors à aller lire mon article sur comment combattre l’anxiété pendant ce confinement. Un article qui pourrait vous aider à mettre en place plusieurs petites choses dès aujourd’hui pour retrouver un peu de sérénité. 

Continuer à bien se nourrir sans gluten pendant ce confinement est primordial ! L’alimentation fait partie des bons gestes garants d’un système immunitaire fort, alors plus que jamais, c’est pas le moment de lâcher !

Je vais donc vous livrer mes astuces pour vous aider à continuer à bien manger, et éviter de prendre ou reprendre des kilos superflus pendant le confinement.

1 - Ne pas paniquer !

Avant l’annonce du début du confinement, et au tout début, on a vu la panique dans les magasins. Des gens qui se sont précipité sur les pâtes, le riz, les boîtes de conserve et… le papier toilette ! Il y a encore de nombreux magasins avec certains rayons difficiles d’accès.  
 
Pas de panique ! Restez zen ! C’est l’occasion de tester des produits géniaux qui vous sont peut-être inconnus ! 
 
Dirigez-vous tranquillement vers le rayon asiatique. C’est le moment de tester les nouilles et les pâtes de riz, mais aussi les galettes de riz. Ce sont celles qui servent à faire les nems, ou les rouleaux de printemps. Ce rayon est aussi celui ou vous trouverez le lait de coco pour les intolérants au lactose, ou à la caséine. 
 
Si vous avez des magasins spécialisés asiatiques près de chez vous, vous y trouverez aussi des fécules de pommes de terre ou de tapioca à des prix intéressants. Au rayon des pâtes, pourquoi ne pas tester celles de légumineuses ? La gamme est de plus en plus large : pâtes aux pois chiches, aux pois cassés ou aux lentilles corail… (mes préférées !). 
 

En ce qui concerne les farines, c’est un peu plus compliqué, mais vous trouverez sans doute de la farine de sarrasin, également appelée blé noir, mais qui est totalement sans gluten.

Pour ceux qui le supportent, vous pouvez aussi prendre des flocons d’avoine sans gluten. Et ensuite les moudre avec un moulin à café par exemple pour en faire de la farine. Idem pour le riz d’ailleurs. Il est possible de le réduire en farine vous même si vous avez le bon ustensile. J’ai testé et ça fonctionne assez bien avec un bon moulin à café. 

 
bien manger sans gluten pendant le confinement

2 - Garder une certaine routine de repas

Avec le confinement, vous avez peut-être comme moi un peu « dérégler » vos horaires de lever et de coucher. Pour ma part, croyez-le ou non, mais bizarrement, j’évite de me lever à 5 h du matin ! En revanche je garde quand même un lever tôt et je ne fais pas de grasse matinée jusqu’à midi ! Je trouve que ça « mange la journée, et j’aime avoir le temps de faire ce que j’ai envie de faire de ma journée ! 
 

Si vous êtes fatigué bien sûr profitez en pour vous reposer. Car bien dormir est aussi important dans cette période de Coronavirus. Si vous devez quand même vous rendre sur votre lieu de travail, ou que vous télé travaillez vous êtes de toute façon bien obligés de vous lever pour bosser ! 

Si ce n’est pas le cas, essayez de mettre en place une nouvelle routine chaque matin. Avec pour objectif simple de commencer votre journée du bon pied ! Et cela servira aussi pour vos repas. 

En cas de faim, continuer à prendre un bon petit déjeuner, protéiné si possible, et enchaîner vos journées. Les repas peuvent servir de repères pour régler vos journées. 

C’est pour ça qu’il est essentiel de garder une certaine routine pour bien manger sans gluten pendant le confinement ! Surtout si vous êtes en télé travail ou si vous avez vos enfants à qui vous devez faire l’école à la maison.
 

Garder le rythme des repas va vous permettre de garder le rythme de vos journées. Vous pouvez aussi prendre un petit goûter composé par exemple d’une poignée d’oléagineux, et d’un carré de chocolat noir, ou d’un fruit comme une banane ou un kiwi. 

En fait l’objectif ici est de rester sur un rythme de vie qui serait à peu près identique à celui que vous auriez si vous sortiez tous les jours de chez vous pour vous rendre sur votre lieu de travail.

3 - continuer à planifier vos menus

Pour continuer à bien manger sans gluten pendant le confinement, rien de tel que la planification de menus ! Même si bien sûr cela risque d’être un peu plus difficile que d’habitude si vous ne trouvez pas tous les ingrédients voulus. L’idée c’est que vous alliez au moins faire vos courses en ayant une idée grossière de ce que vous allez cuisiner.

Pensez aux légumineuses qui sont très bons marchés en vrac au magasin bio par exemple, mais aussi aux boîtes de sardines, et de maquereaux qui se conservent bien. Ce sont des petits poissons, riches en oméga 3 notamment, à consommer au moins deux fois par semaine.

N’oubliez pas non plus les œufs si vous n’êtes pas intolérants. Ils se gardent longtemps, et vous permettent de faire de nombreuses recettes. Les œufs sont aussi une bonne opportunité d’ajouter des protéines simples à vos repas. Vous pouvez les manger tel quel à la coque, ou au plat par exemple. 

Et surtout, pensez à faire le plein de légumes frais à chaque sortie pour faire vos courses. C’est l’essentiel pour bien manger même sans gluten pendant ce confinement ! Pour rappel dans une assiette équilibrée, les légumes doivent constituer la moitié de l’assiette. L’autre moitié sera composée de protéines et de féculents. Ils doivent représenter chacun un quart de chacune de vos assiettes.

En ce moment pensez aussi aux choux qui se conservent assez longtemps, les carottes également, les avocats mettent du temps à mûrir… Et bien sûr même si ce sont des féculents : les patates douces et les pommes de terre. 

Vous pouvez aussi acheter des graines germées. Ce sont des bombes de nutriments, très bonnes pour aider votre système immunitaire.

Pensez aussi à vous faire plaisir, c’est essentiel pendant ce confinement. Opter par exemple pour des olives pour l’apéro, de la tapenade, ou même du foie de morue si vous aimez ça. 

Ça aussi ça se garde longtemps et c’est riche en bons gras. Pour les becs sucrés, un peu de chocolat, de poudre d’amandes, de la farine sans gluten, et de la poudre à lever pour pouvoir vous faire quelques douceurs ! 

4 - Penser à l'achat de produits surgelés

Bien évidemment, ce conseil n’est valable que si vous avez un congélateur, et encore s’il est d’une taille respectable. Pour ceux qui habitent dans de petits appartements, je sais que ce n’est souvent pas du tout le cas. (Haaaa mes souvenirs d’étudiante !). 
 

Mais si vous avez cette chance, n’hésitez pas à faire le plein de légumes surgelés. Ils ont les mêmes propriétés que les frais. Attention à bien choisir des légumes seuls, ou à faire attention à bien lire les étiquettes si vous avez envie d’opter pour une poêlée déjà cuisinée. 

Pour les fruits en général c’est plus simple, il s’agit rarement de fruits déjà préparés à moins que vous ne craquiez pour des glaces ou sorbets. Dans ce cas là encore pensez à bien regarder l’étiquette. 

En ce qui concerne les glaces, elles contiennent du lait sauf mention « vegan », mais peuvent aussi contenir du gluten. Pour les sorbets, c’est en général plus simple, et il est plus facile d’en trouver sans gluten, et aussi sans lait bien évidemment ! 
 
Pourquoi ? Déjà pour être sûrs que le produit ne contient pas de gluten, et / ou de produits laitiers, mais aussi pour vous assurer de la composition. Je pratique la lecture des étiquettes depuis une dizaine d’années maintenant. Et au début je vous avoue avoir été scotchée quand j’ai compris qu’il y avait du sucre à peu près partout ! 
 
Cela peut sembler fastidieux, mais quand on y est habitué, la lecture des étiquettes se fait très rapidement. Finalement, au fur et à mesure, on sait quels produits sont bons et lesquels ne conviennent pas ! Les surgelés sont vraiment une bonne option pour continuer à bien manger sans gluten pendant le confinement. 

5- N'oubliez pas l'hydratation et de boire de l'eau

bien manger sans gluten pendant le confinement
Ce n’est pas parce que nous sommes en période de confinement que vous devez perdre vos bonnes habitudes ! Je sais que pour ma part dans les premiers jours, j’ai beaucoup moins bu que d’habitude. Et tout simplement car je n’avais plus mes repères, mes habitudes. 
 

Aujourd’hui, j’ai crée une nouvelle routine, et comme je passe plus de temps sur mon ordinateur à écrire des articles de blog, j’ai choisi de recycler une bouteille de kombucha en verre en bouteille d’eau toujours présente à côté de moi sur le bureau ! Vous pouvez aussi utiliser une gourde.

Si vous êtes en télé travail ça peut aussi être une bonne option de garder une verre d’eau toujours à côté de vous. Il deviendra votre signe pour vous rappeler de vous hydrater convenablement tout au long de la journée ! 

Boire va notamment vous aider à rester concentré tout au long de la journée. Et c’est aussi un formidable outil nécessaire au bon fonctionnement de nos cellules. Alors pensez à boire, quand vous avez soif bien sûr ! Mais si vous n’y pensez pas ou vous n’avez jamais soif, buvez un peu tout au long de la journée. 
 

J’ai remarqué que les personnes qui me disent ne pas avoir soif souvent sont trop occupées pour se rendre compte que si elles ont bel et bien soif ! 

Vous pouvez commencer dès le réveil avec un grand verre d’eau avant de prendre que ça soit votre thé, ou votre café. L’eau réveille en effet bien mieux que la caféine ou la théine.
 

En Pratique :

Vous avez désormais les clés pour continuer à bien malgré sans gluten pendant le confinement ! Des astuces qui je l’espère vont vous servir dès maintenant. 

Même si la période est difficile pour tous, ce n’est pas une raison pour se mettre à faire des écarts. Quitte à le payer en plus si vous êtes intolérants ou sensibles au gluten. 

Je suis consciente que beaucoup de farines sans gluten sont indisponibles dans les magasins y compris dans les magasins bio. 

En revanche il est encore souvent possible d’en trouver en ligne. Ou de moudre votre riz ou votre sarrasin avec un moulin à café puissant. Cette méthode fonctionne car je l’ai testée, mais elle peut s’avérer fastidieuse si vous avez besoin de beaucoup de farines. 

Vous pouvez aussi utiliser plus que nécessaire la poudre d’amande ou de noisettes. Si vous n’en avez pas, là encore il est possible d’en faire de la poudre avec le produit brut avec un moulin à café. 

Cette période de confinement est aussi l’occasion de tester de nouveaux aliments que vous ne connaissez pas, que ça soit justement les farines, mais aussi les pâtes ou même certains légumes que vous n’avez pas l’habitude d’utiliser. 

Comme vous le voyez, bien manger sans gluten pendant ce confinement n’est pas si difficile ! C’est peut-être juste une façon de faire un peu différente que d’habitude, mais la bonne nouvelle : c’est que nous avons le temps pour expérimenter et cuisiner ! 

Alors à vos fourneaux ! 🙂 Et dites moi en commentaire si vous avez d’autres astuces pour continuer à bien manger ! 

 

habitudes de vie
Recevez le guide complet en 3 étapes pour prendre soin de vous, de votre santé, réduire vos douleurs chroniques grâce à l'alimentation
Je suis d'accord de transmettre mon adresse email à MailChimp ( more information )
Dans ce guide vous apprendrez : quels sont les aliments à privilégier pour soulager vos douleurs chroniques, quels sont ceux que vous devriez éviter, et comment lire les étiquettes et déjouer les pièges de l'industrie agro-alimentaire !
Je déteste le spam et n'utilise pas votre email à d'autres fin que vous envoyer le guide et des informations concernant votre santé.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :